Séniors : comment prévenir les risques de canicule en été ?

Séniors : comment prévenir les risques de canicule en été ?

Face aux grosses chaleurs de l’été, les séniors sont plus vulnérables que le reste de la population. La forte canicule en 2003 a engendré près de 15 000 décès. Ainsi, un plan national canicule ou PNC a été mis en place en 2004 et est mis à jour tous les ans afin de prévenir les risques de canicule.

Quels sont les risques pour les personnes âgées ?

Quand les températures dépassent 33 à 35 degrés le jour et 20 degrés la nuit pendant au moins 3 jours, on parle alors de canicule. Quand la chaleur persiste, les personnes âgées risquent la déshydratation. Avec l’âge, on fait moins de réserves d’eau. Ce n’est pas tout, les personnes âgées transpirent moins. Du coup, elles ont du mal à maintenir la température corporelle à 37 degrés. Les personnes âgées souffrent alors de déshydratation et de coup de chaleur dès que la température corporelle grimpe à 38,5 degrés. La page https://www.ist-world.org/seniors-et-grosses-chaleurs-risques-et-precautions/ donne plus de détails sur les raisons qui expliquent pourquoi les séniors souffrent facilement de déshydratation. Comment savoir si une personne souffre de déshydratation ? Il existe plusieurs signes révélateurs auxquels il faut prêter attention. Elles peuvent s’essouffler vite et manquent d’appétit. Elles ont plus des difficultés à se déplacer et à fournir des efforts. Elles peuvent avoir de la fièvre. Elles souffrent de maux de tête, d’étourdissements, de convulsions, de nausées, de vomissements, de diarrhée ou de crampes musculaires. Elles peuvent sentir leurs lèvres et leur langue très sèches. Si l’un ou plusieurs de ces symptômes se présentent, il faut consulter un médecin pour remédier rapidement à la déshydratation.

Quelles sont les précautions à prendre pour éviter ces incommodités ?

Deux mesures ont été mises en place pour limiter les effets de la canicule. Vous devez vous préparer un bon moment avant les vagues de chaleur d’un côté, et prendre des précautions pendant la période de la canicule de l’autre côté. Avant l’arrivée de la canicule, il faut lister les personnes que la personne âgée peut contacter en cas de problème. Le mieux est de souscrire un service d’assistance à domicile. Si possible, inscrivez votre proche auprès de la mairie pour bénéficier d’une aide des bénévoles lors de la canicule. Ensuite, il faut préparer une trousse canicule comportant un ventilateur, un brumisateur, une climatisation, un thermomètre et des sacs à glaçons. N’oubliez pas de bien isoler la maison et si nécessaire, installez un rafraichisseur d’air. Après, vous devez faire l’inventaire des lieux climatisés qui se trouvent à proximité du domicile de la personne âgée. Quand la chaleur est insupportable, elle peut s’y rendre pour se rafraîchir de temps à autre. Quand la canicule est là, il faut boire de l’eau systématiquement sans attendre d’avoir soif. Donnez ainsi à boire à la personne âgée le plus souvent possible. Il faut cependant éviter de lui donner des boissons sucrées et gazeuses. Pour réduire le coup de chaleur, rafraîchissez la personne âgée en lui mouillant simplement le visage et corps. Enfin, proposez à la personne âgée des aliments riches en eau comme les fruits, les crudités et les salades.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench